• Le maire FN de Beaucaire débaptise le 29 novembre prochain la rue du 19-Mars-1962

    Le maire FN de Beaucaire débaptise le 29 novembre prochain la rue du 19-Mars-1962

    Rassemblement et Etat d’Urgence

    Une mesure d’interdiction s’impose, au double nom de l’ordre public et de l’état d’urgence : il s’agit là, en effet, d’un rassemblement inspiré exclusivement par la recherche de la discorde républicaine et de la désunion nationale.

    Le maire FN de Beaucaire débaptise le 29 novembre prochain la rue du 19-Mars-1962

    Le maire FN de Beaucaire débaptise le 29 novembre prochain la rue du 19-Mars-1962

    Quand un maire décide d’effacer une date célébrant la Paix par une date rappelant un massacre

     il y a de quoi s’inquiéter...

    Communiqué du président de la 4acg Alain Desjardin

     Le maire FN de Beaucaire débaptise la rue du 19 Mars 1962  par Desjardin Alain 

    "Ceci est dans la logique de la montée de l’extrême droite en France, ou le Front National espère prendre le pouvoir en région PACA. Je demande que s’organise un collectif associatif et politique (pas seulement se réclament de gauche), pour manifester le 29 novembre. J’invite les adhérents de la 4acg du secteur et du national qui le pourraient à être présent".

    Alain Desjardin

    Rue du 19-Mars-1962

     

    Appel à manifester le 29 novembre à 9h 

    rue du 19-Mars-1962 à Beaucaire 

     Nous nous opposons au changement de nom de cette rue  

    voté par l'actuelle majorité Front national de la municipalité de Beaucaire constituée de nostalgiques du colonialisme .

    Ces élu-e-s locaux violent la loi votée par la représentation nationale le 6 décembre 2012 qui reconnaît le 19 mars 1962 comme la journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

    Cette reconnaissance est le résultat d'un long chemin de vérité et de justice dû à toutes celles et à tous ceux qui ont été marqué-e-s dans leur chair par la guerre d'Algérie des deux côtés de la Méditerranée mais aussi aux générations qui en sont issues. Nous connaissons le prix de la guerre, nous voulons qu'il permette à toutes les générations de vivre ensemble et de se regarder avec respect.

    Si le chemin n'est pas terminé, il n'appartient pas à une vingtaine d'élu-e-s municipaux d'instrumentaliser des morts, de manipuler les mémoires pour effacer la signature des accords d'Evian, acte de paix qui a été reconnu par référendum à 90% en France, à 87% à Beaucaire.

    Violer la loi, rallumer la guerre, prendre une revanche facile plus de 50 ans après, attiser les rancœurs et les haines, voilà ce que propose aujourd'hui le Front national à Beaucaire.

    Nous nous opposons à ce mauvais coup qui veut faire polémique et porter atteinte à la cohésion sociale à Beaucaire; nous nous opposons à cette entreprise qui n'est qu'une vengeance idéologique du Front national à la recherche d'électeurs.

    Rassemblement le 29 Novembre 2015 à 9 h,

    rue du 19 mars 1962 (angle avenue du Maréchal Juin) à Beaucaire

    Premiers signataires :

    Ensemble !, FSU 30, Libre Pensée, Ligue des droits de l'Homme Languedoc Roussillon, Ligue des droits de l'Homme section Nîmes-Beaucaire, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Rassemblement Citoyen pour Beaucaire, Réagir pour Beaucaire, Solidaires 30, SOS Racisme, UD CGT 30.

     

     

     

     

    « Attentats de Paris. Terrorisme : quand l'histoire se répèteGuerre à la guerre Par Jacques CROS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter