• Il est fascisme moins le quart

    Il est fascisme moins le quart

    Par Clumsy dans #CoupsDePoing 

    Règle ta montre, la nuit arrive. Pas la nuit noire, non. Juste une nuit brune et opaque. Mais elle pourrait être longue, très longue, et il ne faudra pas trop se faire remarquer.

    Je ne sais pas où ils ont amené Charlie. Là, ils exagèrent. C’est de la folie. Et moi qui me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun. Bien sûr, s’ils cherchent avant, ils n’ont pas fini d’en arrêter des proprios de chats et de chiens. Je n’ai pas dormi de la nuit. J’aurais dû me méfier des bruns dès qu’ils nous ont imposé leur première loi sur les animaux. Après tout, il était à moi mon chat, comme son chien pour Charlie, on aurait dû dire non. Résister davantage, mais comment ? Ça va si vite, il y a le boulot, les soucis de tous les jours. Les autres aussi baissent les bras pour être un peu tranquilles, non ?

    –Matin brun, Franck Pavloff

    À l’horreur meurtrière des terroristes succède, comme dans le sournois glissement d’un cauchemar, celle de la violence d’État. Tranquillement, sous prétexte de protéger la population, le gouvernement est en train de mener, menton haut et air martial en fond de tableau, une guerre contre une partie de sa population. Faisant morbide profit de la situation, il prend un virage autoritaire que la droite la plus sécuritaire n’avait pas osé imaginer, même dans ses rêves les plus moites.

    Il y a trois jours, la France a adressé une demande de dérogation à la Convention Européenne des Droits de l’Homme. Heureusement, certaines dérogations sont impossibles : droit à la vie, interdiction de la torture, de l’esclavage… Ouf !

    Le gouvernement n’ayant pas encore précisé à quel(s) droit(s) il souhaitait déroger, je vous laisse quand même quelques exemples possibles : liberté d’expression, liberté de réunion et d’association, droit au respect de la vie privée et familiale, droit à un procès équitable, etc.

    Bref, des pacotilles qui ne valent certainement pas l’assurance de notre sécurité.

    Mets un drapeau à ta fenêtre, prends un selfie mais ferme ta gueule s’il te plait.

    Parce que si le gouvernement interdit les manifestations pendant la COP 21, c’est pour ta sécurité. S’il a ordonné par le biais des préfets plus de 1 800 perquisitions administratives, sans passer par la justice, c’est pour ta sécurité. S’il a perquisitionné le domicile de maraîchers bio sous prétexte qu’ils avaient milité contre l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, c’est pour ta sécurité. S’il a assigné à résidence des militants écologistes, c’est pour ta sécurité. Ne crois pas un instant qu’il veut faire taire certains mouvements. C’est juste pour TA sécurité, pour que TU n’aies pas peur. Là, tu es rassuré ?

    Par contre, un matin, c’est peut-être à ta porte qu’on va frapper. Et quand le verrou sautera et que 10 policiers débarqueront dans ta cuisine au petit matin, je ne suis pas sûr que tu te sentes super en sécurité.

    Pour finir ce court billet sur une note positive, je te propose un jeu. Ferme les yeux. Imagine que Marine Le Pen arrive au pouvoir. Imagine maintenant que des attentats se produisent. Imagine qu’elle décide de fermer les frontières, de déchoir des binationaux de leur nationalité. Imagine qu’elle demande à l’UE d’arrêter de recevoir des réfugiés. Imagine maintenant qu’elle profite de l’état d’urgence pour mener des perquisitions chez des opposants politiques, qu’elle interdise des manifestations qui la gênent. Et que dans le même temps, elle t’enjoigne à mettre le drapeau français à ta fenêtre et à ne pas te regrouper. Tu ne te dirais pas un peu qu’on est en train, tout doucement, de glisser vers le fascisme ?

    Tu peux rouvrir les yeux, ce n’est qu’un rêve. Heureusement, c’est la gauche au pouvoir. Heureusement. Hum…

    Source : http://babordages.fr/il-est-fascisme-moins-le-quart/ 

     

    « L'état d'urgence : l'appel à la vigilance d'une historienneNOS TROIS COULEURS *** EL WATAN : Nostalgériques : Beaucaire efface le 19 Mars 1962 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter